Conseils

Pour faciliter votre accueil, veuillez vous munir  de :

  • votre carte vitale, mise à jour de vos droits. 
  • votre ordonnance
  • Vos examens antérieurs (radio, échographie, autres ...)
  • Un moyen de paiment : CB, espèces ou chèques.
  • le questionnaire patient  cliquer pour aller sur la page questionnaires

L'IRM pelvienne pour prolapsus (descente d'organe)

Le prolapsus c'est quoi ?

Le pelvis féminin est composé de la vessie, du vagin et du rectum. Ces organes sont soutenus par le périnée qui est un ensemble de muscles et de ligaments entre l'avant et l'arrière du bassin. Avec le temps et les accouchements le périnée peut ne plus bien remplir sa fonction de soutien des organes du pelvis. Ils descendent alors et vont appuyer sur le vagin jusqu'à parfois sortir en dehors de ce dernier. C'est ce phénomène de descente qui est appelé prolapsus.

En quoi consiste le balisage vaginal et rectal ?

Le manipulateur prépare deux seringues de 50 ml remplies de gel d'échographie. Ce gel doit être introduit dans le rectum et le vagin de la patiente. Le plus souvent pour le confort et le respect de l'intimité de la patiente nous la laissons faire.

On commence par baliser le rectum, le mieux est de s'allonger sur le côté. Il faut mettre l’embout conique de la seringue de gel dans l'anus et d'injecter en appuyant sur le piston de la seringue. Ensuite on balise le vagin en position gynécologique. Il faut mettre l'embout conique de la seringue dans l'entrée du vagin et d'injecter en appuyant sur le piston de la seringue..

Intérêt du balisage vaginal et rectal

Le balisage vaginal et rectal permet de mieux apprécier les parois des organes respectifs et de visualiser leur déformation lors des exercices demandés en cours d'examen. 

Déroulement de l'examen

Une fois interrogée, déshabillée, vêtue d'une blouse patient et balisée, la patiente est installée sur le dos avec un tablier sur le ventre. L'examen commence par une analyse anatomique des différents organes du pelvis. Cette analyse peut être complétée très rarement par une injection, si la patiente a eu des interventions pour prolapsus et si le médecin le demande (s'il n'y a pas de contre indications). À la fin de l'examen la patiente doit faire une série d'exercices afin que le radiologue puisse visualiser le comportement des organes et du périnée.

On va d'abord demander à la patiente de ne rien faire afin d'apprécier les positions des organes en position « neutre ».

Puis on demandera à la patiente de se retenir quelques secondes (comme si elle avait envie de faire pipi et qu'elle se retenait). Il permet de visualiser la modification des organes et du périnée en « retenue ».

Ensuite la patiente fera une pause et se remettra en position « neutre ». On reprendra l'exercice en demandant à la patiente de pousser ( comme si elle voulait aller à la celle). Cet exercice permet de visualiser la modification des organes et du périnée en « poussée ». On refera une pause. Enfin on recommencera l'exercice de poussée une deuxième fois en demandant à la patiente de pousser encore plus fort que la première. Ces deux derniers exercices ont pour objectif d'évacuer le gel injecté lors du balisage.

Une fois ces différents exercices terminés l'examen est fini. Le manipulateur fait descendre la patiente qui est emmenée aux toilettes pour se nettoyer. Il est préférable d'apporter des protections périodiques afin d'éviter les tâches sur les sous-vêtements car il n'est pas toujours possible pour la patiente de rentrer directement chez elle. L'examen sera gravé et imprimé avec son compte rendu et vous sera remit en salle d'attente.

Propulsé par Viaduc Mon site.fr - © Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc