Conseils

Pour faciliter votre accueil, veuillez vous munir  de :

  • votre carte vitale, mise à jour de vos droits. 
  • votre ordonnance
  • Vos examens antérieurs (radio, échographie, autres ...)
  • Un moyen de paiment : CB, chèques ou espèces.
  • le questionnaire patient  
    cliquer pour aller sur la page questionnaires

L'IRM pelvienne pour endométriose

L'endométriose c'est quoi ?

Une femme sur dix en souffre. Cette maladie chronique touche principalement les femmes en âge de procréer. Le tissu de l'utérus (endomètre) doit s'épaissir afin de pourvoir à une éventuelle grossesse. Normalement s'il n'y a pas fécondation le tissu en surplus tombe et cela provoque les règles. Chez la femme atteinte d'endométriose, ce tissu en surplus va remonter et se loger sur les parois de l'utérus lui même, sur les trompes, l'appareil urinaire ou plus rarement l'appareil digestif. Ce tissu qui n'est pas à sa place peut provoquer des lésions, des adhérences ou même des kystes endométriosiques ovariens.

En quoi consiste le balisage vaginal et rectal ?

.Le manipulateur prépare deux seringues de 50 ml remplies de gel d'échographie. Ce gel doit être introduit dans le rectum et le vagin de la patiente. Le plus souvent pour le confort et le respect de l'intimité de la patiente nous la laissons faire. On commence par baliser le rectum, le mieux est de s'allonger sur lecôté. Il faut mettre l’embout conique dans l'anus et injecter le gel en appuyant sur le piston de la seringue. Ensuite on balise le vagin en position gynécologique. Il faut mettre l'embout conique dans l'entrée du vagin et injecter le gel en appuyant sur le piston de la seringue.

Intérêt du balisage vaginal et rectal

Le balisage vaginal et rectal permet de mieux localiser et identifier les lésions d'endométriose. Le balisage a pour but de déplisser les parois du vagin et du rectum, ce qui permet d'isoler les lésions et de savoir sur quelle zone exacte elles sont fixées. Cela permettra une meilleure approche s'il y a une chirurgie de prévue.

Déroulement de l'examen 

Une fois interrogée, déshabillée vêtue d'une blouse patient et balisée, l'examen se déroule allongé sur le dos avec un tablier sur le ventre. L'examen dure entre 20 et 25 minutes. À la fin de l'examen il y a le plus souvent une injection de gadolinium ( produit de contraste IRM) qui permet au radiologue d'encore mieux visualiser les lésions d'endométriose et d'apprécier leur caractère inflammatoire. Cette injection se fait après vérifications préalables des allergies de la patiente et du bilan sanguin demandé lors de la prise de rendez-vous. 

Lorsque l'examen est terminé le manipulateur fait descendre la patiente de la table d'examen et l'accompagne au toilette car le gel va couler. Nous conseillons donc aux patientes d'apporter des protections périodiques afin de ne pas tacher leurs sous-vêtements car il ne leur est pas toujours possible de rentrer directement chez elle. L'examen sera gravé et imprimé avec son compte rendu et vous sera remis en salle d'attente..

Propulsé par Viaduc Mon site.fr - © Tous droits réservés
Ce site est propulsé par Viaduc